Gwen Stefani x Urban Decay – LA collaboration qu’on attendait

Bonjour à tous ! Fin 2015, Urban Decay a annoncé une collaboration avec la chanteuse Gwen Stefani pour 2016. Alors que la palette de fards à paupière est disponible depuis décembre 2015, les autres produits qui composent la collection (coffret sourcils, palette de blushes, crayons et rouges à lèvres assortis) sont sortis récemment chez Sephora et certaines teintes sont quant à elles exclusivement vendues sur le site d’Urban Decay. Pour ma part, je me suis procurée la palette de fards à paupières et j’attends encore un peu avant de succomber aux rouges à lèvres, je trouve les teintes sont vraiment jolies en photo…

urban decay gwen stefani palette

Je trouve le packaging de cette palette magnifique. Alors que la boîte en carton est blanche ornée de rayures dorées, la palette en elle-même est elle aussi dans cette harmonie de tons, mais en plus on voit de gros cercles noirs. La petite plaque effet laiton avec le logo de la marque ainsi que le nom de Gwen viennent compléter ce côté glam-rock qui émane de la collaboration, et j’aime beaucoup personnellement. Pour chipoter, je trouve peut-être la palette un peu épaisse, elle me rappelle l’épaisseur de la palette Naked on the Run sortie fin 2014 mais qui elle contenait des produits qui nécessitaient cette épaisseur justement.

urban decay gwen stefani palette

urban decay gwen stefani palette

Lorsqu’on ouvre la palette, qui ferme magnétiquement, on se retrouve face à quinze fards à paupières, arrangés en trois rangées de cinq pan chacune. Dès l’ouverture, on remarque beaucoup de teintes neutres et que la troisième rangée comporte un peu plus de teintes colorées. Dans le couvercle, un grand miroir occupe tout l’espace, avec une petite inscription surprise en référence à l’une des chanson de Gwen Stefani.

urban decay gwen stefani palette

urban decay gwen stefani palette

Personnellement, j’aime la couleur en matière de maquillage. J’aime quand ça twiste et je dois avouer que je m’ennuie à mourir devant les maquillages neutres qui finissent par tous se ressembler. En fait, je me trouve une « routine » avec chacune de mes palettes neutres et inconsciemment je finis toujours par faire la même chose. Et c’est un peu dommage. Mais le basique et neutre ça a du bon aussi : on se prend moins la tête le matin quand il s’agit de se maquiller et qu’on a pas vraiment le temps de danser du pinceau sur la paupière. Donc, cette palette est plutôt un achat confort : j’ai de quoi me faire des maquillages rapides quand je n’ai pas le temps de faire des maquillages élaborés. Parce que même si la dernière ligne est colorée, les couleurs présentes restent quand même assez classiques (la fille jamais contente jvous jure… :D).

Concernant la qualité des fards, on est sur du très bon Urban Decay, puisque comme les deux dernières Vice Palettes, les fards sont crémeux, très pigmentés et glissent tous seuls lors de l’application. Je n’ai pas utilisé de primer sur les photos qui suivent et le seul fard qui m’a posé un petit problème en swatchant est le fard Punk, mais je pense que c’est dû au fait qu’il ai été mat et neuf à ce moment-là, à l’utilisation normale il marche très bien.

urban decay gwen stefani palette

On a donc trois rangées de cinq fards. Les noms sont des références directes à Gwen Stefani : chansons, lieux marquants. Les seules couleurs qui ne sont pas exclusives sont Skimp, Stark et Blackout, qui qui sont déjà présentes dans d’autres palettes de la marque et font partie des couleurs préférées de la chanteuse chez Urban Decay, celle-ci a donc naturellement voulu les incorporer dans sa palette.

urban decay gwen stefani palette

urban decay gwen stefani palette

La première ligne de fards contient trois couleurs irisées et deux couleurs mates. On a donc Blonde, un blanc cassé légèrement irisé, Bathwater, un fard couleur champagne irisé, Skimp (présent dans la Book of Shadows 4, la Naked Basics 2 et la Feminine Palette) un fard mat beige, Steady, un rose pâle irisé et Punk, un bordeaux mat.

urban decay gwen stefani palette

urban decay gwen stefani palette

La deuxième ligne contient des teintes un peu plus foncées, qui serviront notamment en transition, on a trois mats et deux irisés. Baby est un rose chaud irisé, Anaheim est un marron pâle mat, Stark (présent dans la Naked Basics 2) est un fard mat couleur peau, Zone est un marron chaud mat et Serious est un gris/bordeaux qui paraît mat mais se révèle légèrement irisé en swatch.

urban decay gwen stefani palette

urban decay gwen stefani palette

La troisième ligne enfin contient la gamme de couleurs la plus intéressante à mon goût, avec quatre irisés et un mat. Pop est un fard rose champagne très clair et très irisé, Harajuku est un rose franc un peu violacé irisé, Danger est un sublime bleu roi irisé, 1987 est un doré froid très irisé et enfin Blackout (présent dans la 15th Anniversary, la Naked 2, la Smoked et la Shadow Box) est un vrai noir mat. Je trouve que 1987 est un fard très intéressant car j’ai plutôt l’habitude de voir des couleurs dorées chaudes très jaunes, qui peuvent même tirer un peu sur le cuivré et l’orangé, ici ce doré est très froid et j’aime beaucoup pouvoir trouver cette couleur dans une palette.

urban decay gwen stefani palette

Dans le carton de la palette, on trouve également en goodies une petite carte avec en test quatre des huit rouges à lèvres disponibles dans la collection de Gwen. Je ne les ai pas encore testés mais juste en voyant les pastilles, Rocksteady et 714 sont ceux qui me plaisent le plus. A noter, seules six des huit teintes sont disponibles chez Sephora au prix de 22,50€, les teintes Plaid et Phonecall (en fini Sheer, donc léger et brillant) sont exclusives au site d’Urban Decay et disponibles comme le reste de la collection au prix de 21,50€.

En résumé : je trouve que cette palette est un bon basique, pour quelqu’un qui a l’habitude ou non de se maquiller. On trouve des teintes neutres et des accents colorés pour jouer un peu sur tous les tableaux, et les couleurs foncées telles que le bleu Danger ou le noir Blackout permettent également de faire des maquillages fumés, notamment pour les soirées. Personnellement je la trouve quand même assez commune et j’attends encore la palette qui ne soit pas issue des collections de Noël qui me fera vibrer devant ses couleurs (peut-être la Vice XX Ltd Reloaded d’Urban Decay ou la Sweet Peach de Too Faced ?). Mais en attendant je m’amuse avec elle et j’aime beaucoup ce qu’elle me permet de faire, et j’attends de voir sur quoi je craque sur le reste de la collection de Gwen Stefani ! Elle est disponible sur le site de Sephora au prix de 53,95€ et sur le site d’Urban Decay au prix de 51€.

La collection Urban Decay x Gwen Stefani, vous avez craqué ? Vous prenez quoi ? :)

signature-tatiana

, , , , , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Design by iamroot