X-Men : Apocalypse – Mouais, bof…

x men apocalypse

« Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale. » (Source Allociné)

Pour tout vous dire, j’avais prévu de faire comme pour Civil War, et de sortir la critique du film l’après-midi même de sa sortie. Mais j’ai été tellement déçue par ce troisième volet des aventures des mutants que je me suis décidée à sortir l’article seulement aujourd’hui. Bon. Après les excellents X-Men : Le commencement et X-Men : Days of future past, Apocalypse prend place dans les années 80, nous parle d’un nouveau grand méchant et en profite pour introduire de nouveaux personnages qui vont sûrement constituer la future équipe des X-Men.

x men apocalypse

Côté anciens personnages, on retrouve bien entendu le Professeur Xavier, directeur de son école pour mutants, qui incarne le bien, et Magnéto, toujours aussi torturé intérieurement, qui représente le côté sombre des mutants. Enfin, c’est vite dit… On retrouve aussi Mystique, qui est censée être une méchante mais qui est gentille depuis trois films, Hank qui est toujours fidèle à Xavier et qui nous offre quelques scènes sympa et enfin Peter/PietroQuicksilver – qui nous offre une scène juste GÉNIALE sur Sweet Dreams, encore plus cool que sa scène dans Days of future past. Même si certains éléments sont un peu répétitifs au bout d’un moment (Magnéto qui n’est jamais du côté du bien ni du côté du mal mais un peu au milieu à chaque film, fiou), c’est plutôt sympa de retrouver ces anciens personnages qu’on commence à bien connaître. On retrouve aussi Moira McTaggart du Commencement, à qui Xavier a effacé la mémoire, mais qui se retrouve encore une fois à les aider, heureusement qu’elle est là elle hein !

x men apocalypse

Pour les nouveaux personnages, on a l’occasion de rencontrer le fameux Scott Summers, petit frère d’Alex/Havoc (Le commencement) qui envoie des rayons lasers avec ses yeux, et la non moins fameuse Jean Grey, la télépathe/télékinésiste, qui est interpétrée par la jolie mais un peu fade Sophie Turner. Diablo, qui peut se téléporter et qui a la peau bleue et une queue de diable, est aussi introduit dans ce film. J’ai trouvé ça un peu bizarre puisque c’est censé être le fils de Mystique et d’Azazel (Le commencement) et qu’il ne me semble pas que Mystique ait eu une relation avec Azazel ni qu’elle ait eu d’enfant depuis Le commencement, mais peut-être que ce sera abordé dans le prochain film, on sait jamais hein !

x men apocalypse

D’autres nouveaux mutants s’ajoutent à cette équipe déjà nombreuse, puisqu’Apocalypse, le méchant, constitue sa team lui aussi, et recrute trois autres mutants en plus de Magnéto. On rencontre ainsi Angel (qu’on a pu voir dans X-Men 3, celui qui est effacé de la timeline avec Days of future past) qui possède des ailes d’anges tranchantes, Tornade qui contrôle la météo et Psylocke qui peut créer une épée laser dans sa main. Concernant Tornade, c’est un peu curieux puisque cette jeune fille est censée être une princesse Kenyane (et reine du Wakanda, mais avec la séparation des franchises c’est loupé), et ici c’est une orpheline voleuse égyptienne. Bon, ok. En tout cas c’était un personnage vraiment sympa et elle introduit très bien ce perso qui finira sûrement par se révéler surpuissant (comme sa version adulte, quoi !).

x men apocalypse

Je pense que le problème principal de ce film, c’est qu’ils ont voulu trop en faire. Introduire de nouveaux personnages et raconter l’histoire d’Apocalypse. Et au final, l’histoire de ce dernier n’est même pas racontée. Après une brève introduction (sublime !) en Égypte Ancienne pour résumer ses pouvoirs histoire qu’on soit pas trop perdus, il est enseveli par des soldats rebelles, et hop retour au présent. J’ai trouvé ça dommage, puisque la fois suivante où on le voit c’est quand des membres de son culte le réveillent, puis il est vraiment pas content parce que les hommes ont créé des armes au lieu de laisser les mutants (et surtout lui) régner sur la Terre. A mon sens, ça aurait été beaucoup plus intéressant de nous en montrer plus sur sa domination en Égypte Ancienne (même avec des flashbacks), et aussi de nous parler un peu des membres de ce culte dans l’époque actuelle. Au final, ils tombent un peu comme un cheveu de Moira sur la soupe, pour réveiller Apocalypse. C’est vraiment dommage parce qu’il aurait pu être un méchant beaucoup plus intéressant en ayant un peu de background. Ici, au final, on s’en fout un peu…

x men apocalypse

Mais, en voulant introduire autant de nouveaux personnages, il fallait s’en douter ! En effet, il faut aussi accorder du temps aux nouveaux de la team X-Men, et aux nouveaux de la team Apocalypse. En introduisant des personnages hyper importants pour la suite comme Scott, Jean Grey ou Tornade, il fallait forcément s’attarder sur eux… Et je trouve aussi qu’ils ont manqué d’approfondissement, tant au niveau d’eux-mêmes que de leurs pouvoirs. Ils étaient plutôt bien introduits, mais pas assez à mon goût. On va sûrement entendre à nouveau parler d’eux par la suite, mais c’était à mon sens une erreur de vouloir parler d’eux dans un film avec un méchant aussi intéressant qu’Apocalypse. On aurait largement pu attendre le prochain film pour introduire de nouveaux mutants, du moins ceux qui font partie de la team X-Men. On en a trop peu vu d’eux, au final les nouveaux personnages étaient un peu tous bâclés pour moi dans ce film.

x men apocalypse

Le vrai atout de ce film, pour moi, c’est ses effets spéciaux. Ils sont sublimes, magiques, on est vraiment sur du grand art. La scène à Auschwitz (que j’ai trouvée un peu déplacée d’ailleurs), le Cérébro, la scène de Quicksilver et le combat final sont juste magnifiques, vraiment c’est très beau à voir. Quand Apocalypse révèle certains de ses pouvoirs aussi, on en prend plein les yeux et ça laisse même un goût de trop peu. Au final, on a très peu de scènes d’action et énormément de scènes de mise en place, beaucoup de blablas durant ces 2h30 et c’est un peu trop. On introduit, on présente, on blablate, on se tape pas, on utilise pas ses pouvoirs. Voilà, encore une fois on en revient au même problème mais c’est vraiment dommage, et j’en ai été tellement déçue… Après avoir vu Civil War, qui était cool mais pas autant que je m’y attendais, j’avais qu’une hâte, c’était de voir X-Men Apocalypse. Eh bah, j’ai été déçue. Voilà.

X Men Apocalypse

En résumé : X-Men Apocalypse n’est pas un mauvais film, loin de là même ! Mais c’est un film qui veut trop en faire, trop montrer de chose et éviter de faire perdre du temps aux futurs films de la saga. Et au final, c’est lui qui se vautre et déçoit. Alors que ses prédécesseurs étaient plus qu’à la hauteur et nous faisaient miroiter une trilogie en apothéose, bah on a juste un film moyen en fin de course. Ca me rappelle beaucoup la catastrophe qu’a été Iron Man 3, et je citerai pour ça Jean Grey « Le troisième film c’est toujours le plus mauvais » (faire sortir à son personnage une punchline contre son propre film, ça c’est fort). Le prochain film X-Men prendra place dans les années 90, et j’espère qu’il saura gommer les défauts d’Apocalypse. En attendant, next stop : le film Warcraft :D.

signature-tatiana

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Design by iamroot